Tout savoir sur la maison bois!

Définition:

Une construction maison bois utilise comme matériau (voir plus bas) principal du bois forestier, issu de plusieurs essences, que l’on débite selon des techniques appropriées. Les planches ou les madriers sont ensuite assemblés, en fonction des objectifs recherchés. Le bois a une longévité extraordinaire et présente une bonne résistance dans le temps.

On distingue ainsi les maisons dont la structure comporte des poteaux et des poutres, et celles constituées de panneaux en bois massifs lamellés-collés. La maison ossature bois, peut être construite sur le chantier ou préfabriquée en atelier. Les maisons en bois peuvent être en madriers, en troncs ou en rondins, en fustes, en parpaing bois empilés, ou basées sur des vieilles techniques de construction. On les appelle aussi chalets, comme les maisons bois construites en montagne. La construction maison bois possède des caractéristiques intéressantes pour la sauvegarde de l’environnement. Elle est incontestablement écologique et bioclimatique. Pour ce type de construction, on parle également de maison verte ou de maison autonome.

Histoire:

La construction maison bois est connue et utilisée depuis des millénaires par l’homme. On sait l’existence de maisons de troncs qui remontaient de plusieurs siècles avant Jésus Christ, et qui se trouvaient en Pologne. Les scandinaves ont développé la technique du travail de nombreux arbres que l’on trouve dans leur forêt de résineux. Ils ont employé des rondins de bois travaillés ou non, pour lutter contre les grands froids des hivers rudes, contre les vents violents et pour fabriquer des abris. Ils construiront plus tard des de véritables maisons bois. En plus d’être isolants, ces types de construction maison bois étaient robustes. La technique se répandit en Europe, particulièrement chez les celtes. La plus vieille maison en bois que l’on connaît en Europe (hors Scandinavie) datait de 1208, et se trouvait en Suisse. Il reste encore des maisons en colombage installées en Alsace ou en Normandie, qui sans être des maisons en bois, témoignent de la place du bois dans les constructions de l’époque. La construction de la maison en bois, a représenté l’essentiel des constructions, jusqu’au milieu du XIXème siècle.

Mais les déforestations croissantes en Europe, pour approvisionner l’agriculture et l’industrie, ont mené peu à peu vers la disparition presque totale, de la construction maison bois massif. Heureusement les migrations vers le continent nord Américain, la Nouvelle Zélande, l’Afrique du sud et l’Australie, ont permis le maintien de la technique de construction maison bois massif. Plus tard, les nouvelles technologies apportées par l’industrie, ont améliorées les techniques artisanales de construction de maisons en rondins de bois bruts. Depuis quelques décennies, on voit la renaissance du « log building » en Amérique du Nord. On constate également à l’heure actuelle un net retour en vogue de la construction maison bois massif en Europe.

De plus, actuellement, les normes imposées pour la sauvegarde de l’environnement, incitent au développement de la maison bois. Le gaz carbonique est emmagasiné par le bois. Ainsi, employé pour la construction, il constitue une protection durable pour l’environnement. En outre, le bois peut être recyclé et il est biodégradable, si aucun produit de traitement ou verni ne lui a pas été appliqué.

Aujourd’hui la construction maison bois est très règlementée, pour autant les matériaux (essences), techniques, ainsi que les tarifs sont par contre très variable.

L’anatomie du bois:

La partie extérieure du bois c’est l’aubier (Voir schéma). C’est la partie de la zone extérieure du bois, formée plus récemment par rapport au reste, et qui comprend des cellules encore vivantes. Le duramen est la meilleure partie et la plus dure du bois, possédant une durabilité exceptionnelle.

La durabilité du bois employé pour la construction maisonbois, résulte de l’ensemble de caractéristiques naturelles de ce matériau. L’humidité relative du bois se présente sous forme d’un pourcentage, issu du rapport entre la quantité d’eau qui se trouve dans un volume de bois et le poids sec de ce même bois.

 

Les éléments de la maison bois:

La maison bois se caractérise par ses éléments constitutifs. Parmi les principaux, citons : Le bardage, c’est la partie qui revêt l’extérieur de la façade de la maison bois. Le clin est l’élément de bardage placé à l’horizontal, en vertical ou en biais.

Le contreventement est un dispositif nécessaire à la stabilisation de la construction d’une maison bois.

La filière sèche concerne les éléments qui entrent dans la construction maison bois et sont employés en opposition avec la filière humide, comme le plâtre ou le ciment. La filière sèche, à l’avantage de ne nécessiter aucun temps de séchage. C’est un des facteurs qui contribue à diminuer ainsi le délai global de construction de la maison bois.

L’inertie thermique est définie comme la capacité à stabiliser sa température intérieure, indépendamment des variations de températures ambiantes extérieures ou de l’action du soleil. Incontestablement, l’inertie thermique est bien meilleure dans la construction de maisons en bois que dans les maisons construites avec d’autres matériaux.

La maison bois et la résistance au feu!!

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, en comparaison avec les autres matériaux, le bois résiste bien au feu. En cas d’incendie, le bois met 10 fois plus de temps pour transmettre la chaleur par rapport au béton, et 250 fois plus par rapport à l’acier. Le bois n’explose jamais, il se contente de se consumer lentement. Abrité de l’humidité, le bois a la particularité de conserver plus longtemps que les autres matériaux, ses caractéristiques mécaniques et ses propriétés de portance.

Grâce à ses différentes caractéristiques, le bois est considéré comme un matériau fiable pour la construction maison bois. En cas d’incendie, les pompiers ont l’autorisation d’intervenir plus longtemps en dessous d’une charpente bois contrairement à la structure en béton ou acier. La meilleure preuve de la bonne résistance qu feu, est fournie par les assureurs. En effet, ils n’appliquent aucune surprime pour l’assurance incendie d’une maison bois. Pour encourager le développement durable, de plus en plus de collectivités locales donnent la préférence au bois pour la construction d’immeubles collectifs, comme les maisons de retraite, les écoles, les crèches et les gymnases…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s